navigation

Primaires à gauche : et si elles devenaient intéressantes ! 21 novembre, 2010

Posté par presidentielles2012 dans : Parti Socialiste , trackback

Fades jusqu’à présent, les primaires à gauche sont très souvent annonçaient comme un futur grand bide. Entre les arrangements plus ou moins énoncés entre DSK, AUBRY et ROYAL, le peu de candidatures prévues « hors du ps », nous risquions d’assister à un simulacre de processus démocratique du candidat du ps.

Qui sera candidat ?

Les candidats déclarés.

Pour le moment, se sont officiellement déclarés Emmanuel VALLS et Arnaud MONTEBOURG (nous reviendrons plus loin sur la candidature de ce dernier). Avec VALLS, nous étions loin du candidat capable de soulever des foules…voire de s’opposer sérieusement à un DSK, une AUBRY ou même une ROYAL.

Les candidats possibles.

- François HOLLANDE : chantre de l’immobilisme et du consensus mou lors de sa présidence du parti, HOLLANDE tente aujourd’hui d’incarner la gauche « réaliste », le tendance « blairiste » du social libéralisme. Peu charismatique, il ne laisse pas que des bons souvenirs au sein d’un parti qu’il n’a pas su réformer après la catastrophe 2002.

- Pierre MOSCOVICI : le député du Doubs se lancera derrière DSK si celui-ci est candidat…A défaut, il devrait porter la flamme DSKannienne lors de ces primaires. Un candidat relativement « indépendant » qui joue très souvent les électrons libres. Malheureusement pour lui, il n’a pas encore la carrure d’un présidentialisable. 7

- Martine AUBRY : Première secrétaire actuelle du parti, elle devrait « naturellement » être candidate aux primaires. Mais voilà, elle souffre du même syndrome que HOLLANDE en 2007, absence de charisme, peu populaire, elle fait « peur » à beaucoup de personnes proches du PS qui ne « voteront pas pour elle ». Par ailleurs, elle a semble-t-il un accord avec DSK : si il y va, elle le soutiendra !
- Ségolène ROYAL : La candidate socialiste de 2007 aurait du être LA candidate naturelle du parti en 2012. L’expérience de la dernière campagne, un score pas si mauvais que ça quand on sait qu’elle avait un parti et la presse contre elle… A l’écart depuis le « vol manifeste » du parti par Aubry, elle ne bénéficie plus de la même popularité qu’en 2006/2007. Elle aurait aussi conclu le pacte avec AUBRY et DSK afin de ne pas aller à l’affrontement. Seul un rebond important dans les sondages devrait l’inciter à se présenter. Peu probable.

- DSK : Ira, ira pas ? Certains commencent à douter, même au sein du parti de sa candidature. Au vue de ses dernières déclarations, nous pensons qu’il devrait être candidat…comme il l’avait été en 2007 contre FABIUS et ROYAL. Les militants socialistes, dont beaucoup ont regretté leur soutien à ROYAL, pensant que DSK aurait remporter les élections en 2007 le soutiennent cette fois-ci. Pour autant, il porte (à tord) l’image d’un socialisme trop libéral, un centre tirant vers la droite d’avantage que vers les valeurs socialistes. Un handicap qu’il lui faudra corriger s’il veut faire le plein des voix de gauche au premier tour d’une élection présidentielle.

Voilà donc des primaires qui commencent à s’animer, notamment avec la candidature MONTEBOURG et la plus en plus probable présence de DSK. Si les électeurs de gauche devraient adouber ce dernier, nous pensons que la candidature de MONTEBOURG est la plus intéressante. C’est d’ailleurs celle-ci que nous porteront !

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Quand la vérité blesse |
Le Socialiste Socialisant |
POUR LE GRAND MAGHREB...! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COPACI-Présidentielles 2015
| Cap21-Trièves
| Des idées et des rêves 06